Le WebMuseum n’a 茅t茅 r茅alis茅 dans le cadre d’aucun projet officiel ou soutenu. Il n’y a pas de subvention derri猫re celui-ci, c’est un total pleasureware (tm). J’ai d茅cid茅 de commencer 脿 travailler sur cette exposition [en ligne] parce que je sentais qu’il fallait davantage de contenu artistique sur Internet, c’est pourquoi le WebMuseum a pris mon temps libre (nuit et week-end…) depuis la mi-mars 1994.
Traduction du d茅but de la pr茅sentation du WebMuseum de Nicolas Pioch

En ce mois de mars 2024, le WebMuseum, qui se nommait initialement le WebLouvre, f锚te ses trente ans. Le WebMuseum est peut-锚tre le plus vieux site Web fran莽ais encore en activit茅 ? J鈥檈sp猫re qu鈥檜n mus茅e aura la bonne id茅e de l鈥檌nclure dans ses collections et qu鈥檌l sera encore en ligne dans 20 ans. Ci-dessous, une version l茅g猫rement 茅court茅e de l鈥檃rticle sur le WebMuseum publi茅 en septembre 2020 dans le num茅ro 42 de l鈥檌nfolettre

~ ~ ~ ~

Rembobinons le cours de l’histoire pour retourner en janvier 1995. Le Louvre dispose alors d’un service Minitel et il vient de sortir quelques semaines auparavant son premier c茅d茅rom qui sera un 茅norme succ猫s (voir Muzeodrome n掳7). On pourrait penser que le mus茅e est alors 脿 la pointe des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), toutefois celui-ci n’est pas encore pr茅sent dans le jeune World Wide Web. Par contre un site web participatif* en anglais consacr茅 脿 l’univers mus茅al connait un grand succ猫s aupr猫s des premiers webnautes du monde entier. Ce site cr茅茅 par Nicolas Pioch, alors 茅tudiant 脿 l’ENST et enseignant 脿 l鈥櫭塩ole Polytechnique, s’appelle le WebLouvre (voir cette vid茅o de l’INA). Un site qui a re莽u, quelques mois apr猫s son ouverture, le prix de la meilleure utilisation de m茅dias multiples dans le cadre du concours Internet “Best of Web ‘94”.

D’abord nomm茅 WebLouvre, le site dut changer de nom, le mus茅e ne voyant pas d’un bon oeil un zozo s’emparer de son nom pour cr茅er son cl么ne virtuel.Harry Bellet in Le Monde (19 avril 1998)

Sous la pression institutionnelle et l茅gale, le WebLouvre change de nom et devient d茅but 1995 le WebMuseum. Quelques mois plus tard, le premier site web du Mus茅e du Louvre s’installe en ligne. De son cot茅, le WebMuseum et son r茅seau de site miroirs mondiaux continueront d’exister - celui-ci indiquait en 1996 : 鈥淟e r茅seau WebMuseum, en constante expansion, accueille d茅sormais 200 000 visiteurs chaque semaine et diffuse plus de 10 millions de documents !鈥

En allant aujourd’hui sur le site du WebMuseum, dont la derni猫re mise 脿 jour date du 25 juillet 2007, vous visitez une partie de l’histoire du web et un site qui a 茅t茅 un des premiers 脿 vouloir ouvrir la diffusion des contenus culturels (particuli猫rement celle des reproductions d’艙uvres d鈥檃rt). Un combat toujours d’actualit茅 !

*Note 1 : Ouvert le 20 mars 1994, Le WebLouvre/WebMuseum 茅tait un site participatif car les images h茅berg茅es par le site ont 茅t茅 envoy茅es par des internautes du monde entier.

Note 2 : Avec S茅bastien Magro nous avions publi茅 en 2015 un article au sujet des premiers sites web de mus茅es fran莽ais dans le num茅ro 4 de feu la revue “Nichons-nous dans l’Internet”.


{ Article publi茅 dans le n掳144 de l’infolettre Muzeodrome - le 20 mars 2024 }