“Il serait un superbe artefact pour le Musée de l’histoire de l’informatique s’il réapparaît un jour.” Andy Hertzfeld

En 2003, Andy Hertzfeld (un des principaux auteurs du logiciel système Macintoch) commence à raconter “la folle histoire de la création du Mac” sous la forme de petites histoires basées sur des anecdotes. Pour accueillir ces histoires, il ouvre le site web Folklore. Fin 2004, ces histoires deviennent un livre publié par O’Reilly Media : “Revolution in The Valley”. Constitué aujourd’hui de 123 histoires, le site web Folklore présente une formidable archive sur le développement du Macintosh original.

Dans les pages de Folklore, Andy Hertzfeld se souvient de la création d’un drapeau spécial. En 1983, Steve Jobs souhaite donner à l’équipe de plus en plus grosse du projet Macintosh une “dynamique rebelle et créative”. Lors d’une retraite de l’équipe en janvier, il prononce cette phrase restée célèbre ”Il vaut mieux être un pirate que de s’engager dans la marine”. Suite à ces propos et alors que l’équipe Macintosh s’apprête à déménager dans un nouveau bâtiment à la fin le l’été 1983, le programmeur Steve Capps a une idée:

”Steve Capps, le programmeur héroïque qui avait quitté l’équipe Lisa juste à temps pour la retraite de janvier, eut un éclair d’inspiration : si l’équipe Mac était une bande de pirates, le bâtiment devait arborer un drapeau pirate. Quelques jours avant l’emménagement dans le nouveau bâtiment, Capps a acheté du tissu noir et l’a cousu pour former un drapeau. Il a demandé à Susan Kare de peindre une grosse tête de mort en blanc au centre. La touche finale était le cache-œil requis, représenté par un grand autocollant du logo Apple aux couleurs de l’arc-en-ciel.”
Andy Hertzfeld dans son site “Folklore” (Pirate Flag)

Avec la bénédiction de Steve Jobs, le drapeau pirate flotte fièrement au dessus du bâtiment dès son premièr jour d’occupation par l’équipe Macintosh. Mais quelques mois plus tard, le drapeau pirate disparaît et depuis l’original n’a pas été revu. Ce drapeau et l’esprit pirate de l’équipe du projet Macintosh font partie de la légende d’Apple. Ce drapeau était aussi celui d’une équipe que Jobs maintenait sous son champ de distorsion de la réalité.

Au fur et à mesure que la pression augmentait pour terminer le logiciel à temps pour respecter notre échéance de janvier 1984, nous avons commencé à travailler de plus en plus longtemps. À l’automne 1983, il n’était pas rare de trouver la plupart des membres de l’équipe logicielle dans leur bureau un soir donné, en semaine ou non, en train de taper sur leur clavier à 23 heures ou même plus tard.
Andy Hertzfeld dans son site “Folklore” (90 Hours A Week And Loving It!)

En 1983, Susan Kare a réalisé une icône du drapeau (icône qui figure d’ailleurs sur l’affiche de l’exposition « Icônes by Susan Kare »). Sur son site kareprints.com, elle vend aujourd’hui des répliques du drapeau pirate qu’elle peint elle-même.


{ Article publié dans le n°114b de l’infolettre Muzeodrome - le 6 septembre 2022 }